Retour à la page précédente

La "Valise de Momo" selon Julie Del Sole


D'abord c'est une histoire de confiance. Confiance en mon amitié, ma capacité de compréhension. Dominique m'a confié, non sans une petite appréhension, des textes très personnels.
Confiance également en mes possibilités "plastiques". Dominique m'a proposé d'illustrer ses textes... je lui ai dit alors : "Ah oui mais ces textes mériteraient peut-être de vraies illustrations...?" Mais ce n'était pas ce qu'elle voulait, elle préférait mes petits collages, croyait en moi, finissant sa thèse par "je sens qu'on est sur la même planète" Qu'à cela ne tienne! J'étais partante, regonflée par tant de confiance et d'admiration.
La dernière marque de confiance, je l'ai eue le jour où Momo m'a été confié pour quelques jours : son magnifique ours "aux yeux de verre" qui, vous imaginez, appartenait déjà à sa mère...
Et enfin, il y a la confiance que j'espère lui avoir rendue, en ses textes, et un bel espoir en l'avenir.
Il y a aussi l'univers du conte : s'immiscer dans l'univers de cette petite fille, Amandine, qui découvre la vie si belle et si fragile à la fois... un bonheur, une soupape même, permettant de flotter au-dessus d'une actualité parfois si violente.
Et bien sûr il y a la création. Créer? Traduire ces textes, émouvants et poétiques, avec ma technique préférée, le collage : déchirer, froisser, assembler, coller, des couleurs, des textures, des matières, parfois tout recommencer jusqu'à obtenir l'image qui exprime le mieux la délicatesse des mots.
Ce projet, je le sais, nous tient à coeur à toutes les deux, pour les raisons que nous venons d'exposer. Sans prétention, mais avec beaucoup de volonté et de sérieux, nous donnons forme à ce projet, qui pour ma part, reste un cadeau.





Toute reproduction, même partielle, des oeuvres, textes et photographies présentés sur ce site est interdite